MediaMarkt se paie la tête des téléchargeurs illégaux

Lundi 18 décembre 2017 — À l’occasion de la sortie en DVD de la saison 7 de Game of Thrones, MediaMarkt veut prendre les téléchargeurs illégaux à leur propre piège. Game of Thrones est en effet la série la plus téléchargée illégalement de l’histoire. La dernière saison a encore battu tous les records de téléchargement cette année. Partant de ce constat, la chaîne de magasins a élaboré une campagne unique, avec le bureau créatif These Days.

Leur stratégie consiste à mettre en ligne des sous-titres qui ont été préalablement modifiés. En effet, chaque fois que l’on télécharge un film ou une série via un fichier torrent, il faut également télécharger un fichier contenant les sous-titres correspondants. Lorsque les pirates informatiques téléchargent les fichiers trafiqués, ils voient soudain les sous-titres s’adresser directement à eux et les interpeller à propos du téléchargement illégal. MediaMarkt conclut les sous-titres en rappelant qu’une solution légale est à portée de main : les meilleures séries à des prix remarquablement bas, sans qu’il soit nécessaire de les télécharger illégalement. Pour mettre encore un peu plus la pression sur les téléchargeurs illégaux, des spoilers ont aussi été insérés.

Ces sous-titres alternatifs, qui ont entretemps déjà été téléchargés plus de 8 000 fois, n’ont pas seulement été créés pour la saga Game of Thrones, mais aussi pour d’autres séries populaires disponibles chez MediaMarkt. La chaîne de magasins a également visé les téléchargeurs illégaux de séries populaires telles que The Walking Dead, Vikings, Suits, Arrow, Flash et The Big Bang Theory.

Afin de faire connaître auprès du grand public cette action originale ainsi que les promotions en lien avec celle-ci, un spot a également été diffusé sur les réseaux sociaux. On y voit un accro au téléchargement illégal témoigner de manière anonyme à propos de son « addiction ». Et grâce à MediaMarkt, il réussit finalement à en sortir.

Vous pouvez visionner ci-dessous le spot ainsi qu’un extrait des sous-titres. Allez-y sans crainte : c'est tout à fait légal..

Annelies Baeten Whyte Corporate Affairs